Remonter

  • William PRESTON

    La Loge William Preston lettre Beth : 1974, Neuilly-sur-Seine (92), Rite Anglais - Style Emulation. On trouve dans cette Loge un intérêt tout particulier, à l'étude de la Maçonnerie anglaise, de ses origines et de ses évolutions, sans négliger ses rapports constants avec la Tradition Maçonnique continentale, et principalement, française. D'où, une étroite collaboration avec la Loge Louis de Clermont, présentée ci-dessous. La Loge William Preston a son propre site Web, dans lequel vous trouverez la plupart de ses travaux.

  • Elizabeth St LEGER

    La Loge d'Etudes et de Recherches Elizabeth St LEGER Lettre Zayin : 2004, Paris (75), Rite Anglais style Emulation. Voici une histoire bien étrange et bien extraordinaire, qui est survenue dans le monde très masculin de la Franc-Maçonnerie anglo-saxonne. Cette Loge d'études et de recherche se consacre à la Maçonnerie de tradition britannique. Elle a comme particularité d'être mixte afin que toutes les Soeurs qui le désirent puissent assister et contribuer aux travaux de cette Loge.

  • Claude-François ACHARD

    La Loge d'Etude et de Recherche marseillaise qui, depuis 2008, tente de renouer les liens entre les frères et l'Histoire de la maçonnerie.

  • Robert AMADOU

    La Loge d'Etudes et de Recherches Robert AMADOU Lettre Yod. L'ésotériste et le franc-maçon Robert Amadou fut maître écossais à la Grande Loge Nationale Française Opéra (mars 1966), Grand Profès en 19692 3 , rectifié et affilié en 1980 à la Loge "In Labore Virtus" à Zurich (Grande Loge suisse Alpina), reçu Maître de Saint-André au Rite Ecossais Rectifié en 1980, puis Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte avec le nom de "Eques ab Aegypto" en 1982 (Grand Prieuré Indépendant d'Helvétie).

  • Louis de CLERMONT

    La Loge d'Etudes et de Recherches Louis de Clermont lettre Guimel : 1980, Neuilly-sur-Seine (92), Rite Français Traditionnel. Ici, on s'attache principalement à la première Tradition Maçonnique française, souvent négligée ou reléguée au second plan. De nombreuses découvertes y ont été faites, et c'est principalement, là, que le Rite Français Traditionnel a pu recevoir l'essence et les couleurs qui lui reviennent.

  • HERALDICA

    La Loge d'Etudes et de Recherches HERALDICA lettre Aleph : 1974, Neuilly-sur-Seine (92), Régime Ecossais Rectifié. Cette Loge consacre ses travaux à l'étude de l'Héraldique, de la Sigillographie et de l'Emblématique Traditionnelle. Une des tâches particulières des Frères de cette Loge est de prendre en charge les considérations touchant de près ou de loin aux sceaux et blasons auxquels les Loges ou les Frères de la LNF pourraient s'intéresser.

  • La Céleste AMITIE

    La Loge d'Etudes et de Recherches La Céleste AMITIE lettre He : 1984, Neuilly-sur-Seine (92), Régime Ecossais Rectifié. Une fois l'an, est organisé par cette Loge, un banquet d'Ordre rectifié, dont l'objet principal est la Bienfaisance, et dont, par conséquent, tous les Frères de la LNF sont membres.

  • Le Vray DESIR

    La Loge d'Etudes et de Recherches Le Vray DESIR lettre Dalet : 1983, Clichy (92), Régime Ecossais Rectifié. Cette Loge, ayant la particularité de travailler, le plus souvent, au quatrième et dernier grade symbolique du R.E.R., s'applique à étudier avec minutie les sources et textes fondateurs de ce Rite, autour de la personnalité de Jean-Baptiste Willermoz, qui en fut le principal ouvrier.

  • L'Art de la MEMOIRE.

    La Loge d'Etudes et de Recherches L'Art de la MEMOIRE Lettre Heth : 2005, La Garenne - Colombes (92), Rite Français traditionnel. Cette Loge étudie les principes de cet Art qui a beaucoup compté durant l'antiquité, revisité au Moyen-Age, redécouvert à la Renaissance et apprécié aux débuts de la Maçonnerie spéculative.

  • Louis-Claude de ST-MARTIN

    La Loge d'Etudes et de Recherches Louis-Claude de SAINT-MARTIN lettre Vav : 1990, La Rochelle (17) - Cenon (33), Régime Ecossais Rectifié. Dans ce souci constant de découvrir l'origine authentique et l'état d'esprit du R.E.R. - chose qui, faite de manière authentique et scientifique, n'est pas sans poser des problèmes -, cette Loge contribue par ses travaux à la dynamique singulière que la LNF a mise en place de manière systématique, dans l'intérêt et pour l'épanouissement des Frères.

  • Liber LATOMORUM

    Dès sa création, les frères de « LIBER LATOMORUM » avaient eu le souci de faire partager leur désir d’examen et d’approfondissement de la tradition maçonnique à travers l’actualité éditoriale car c’est avant tout de cela qu’il s’agit.

 

Loge Nationale Française

GOD IS OUR GUIDE

Le nouveau numéro de RENAISSANCE TRADITIONNELLE est paru !

Au programme du N° 177-178 Janvier-Avril 2015 :

• Pierre Mollier - Avant-propos.
• Christophe de Brouwer - La relation sur la franc-maçonnerie par l'abbé Prévost parue en 1737 dans Le Pour et Contre.
• Louis Trébuchet - Le Collège de Valois.
• Pierre Mollier – La manuscrit Saint-Domingue 1764.
• Hervé Hoint-Lecoq - Les annuaires de loges maçonniques méconnus des Guides de voyage Reichard (1784-1793-1810).
• Pierre Mollier - Les Stuarts et la franc-maçonnerie : le dernier épisode.
• Thierry Boudignon et Marc Mirabel - Francs-maçons d’antan : Louis-Théodore Juge (1803-1871), Eléments documentaires.
• Johannes, eques a Clara Luce – A propos de l’Armorial et des devises des CBCS de Marseille sous le Premier Empire.
• Pierre Lachkareff- Note de lecture : L’Europe sous l’Acacia. Histoire des franc-maçonneries européennes d’Yves Hivert-Messeca.

Accès au site : http://www.renaissance-traditionnelle.com/

Avant-propos 

Ce numéro 177-178 de Renaissance Traditionnelle sort des presses au moment où se tient à Paris, dans le cadre prestigieux de la Bibliothèque nationale de France, une grande conférence internationale d’histoire de la franc-maçonnerie. RT en est partenaire et associée pour l’occasion à deux autres importantes revues : les Ars Quatuor Coronatorum britanniques et Heredom, la revue de la Scottish Rite Research Society américaine. Nous proposons donc ici, en quelque sorte, un échantillon de la recherche maçonnique francophone.

L’abbé Prévost reste un des grands noms de la littérature française du XVIIIe siècle avec son célèbreManon Lescaut que nous étudions encore au Lycée. Christophe de Brouwer nous apprend que cet aventureux abbé est aussi l’auteur de l’un des premiers textes en français sur la franc-maçonnerie. Il nous restitue ses sources et nous retrace son contexte. Le nom de Valois apparaît à plusieurs reprises dans les débuts de l’écossisme. Après de longues recherches, Louis Trébuchet a pu identifier Charles de Valois et nous présente cette personnalité du milieu maçonnique parisien des années 1740-1750. Derrière l’homme, c’est le profil intellectuel et culturel que retiendra l’historien. Hauts grades toujours avec ce Manuscrit Saint-Domingue 1764 qui apparaît maintenant, sans conteste, comme un témoignage essentiel sur le système propagé par Etienne Morin à Saint-Domingue dans les années 1760. Il présente le premier état de ce qui deviendra, après un détour par les États-Unis, le Rite Écossais Ancien Accepté. On pourrait reprendre, en l’adaptant, la formule provocante de David Stevenson à propos des origines de la franc-maçonnerie : finalement le REAA est un gâteau fait et cuit en France avec un glaçage américain ! N’oubliez pas au passage d’admirer ce magnifique tableau du Royal Secret que l’on peut maintenant dater de 1764. Hervé Hoint-Lecoq nous propose une étude originale et pionnière avec un itinéraire dans les Loges des grandes villes en suivant les guides de voyage du XVIIIe siècle. C’est une véritable empreinte de la sociabilité cosmopolite que la Maçonnerie met en œuvre dans l’Europe des Lumières. Les Stuarts et la franc-maçonnerie, quel sujet plus mythique ? Nos lecteurs découvriront des documents authentiques attestant que, in fine, Charles Edouard a bien assumé la charge de Grand Maître de l’« Ordre du Temple de Saint-Jean » et a été « reconnu comme tel » par les Maçons. Du Temple encore avec Louis-Théodore Juge, personnalité de la Maçonnerie parisienne de la monarchie de Juillet, un temps fouriériste, qui aimait à se présenter comme « Grand Maître du Conseil de Kadosh de la Clémente Amitié, Grand Bailli de l’Ordre du Temple ». Marc Mirabel et Thierry Boudignon mettent un visage et une vie sur ce nom rencontré tant de fois dans les archives. Ce numéro s’achève par un complément passionnant de « Johannes, eques a Clara Luce » sur l’héraldique des CBCS et une consistante note de lecture de Pierre Lachkareff sur les ouvrages importants publiés récemment par Yves Hivert-Messeca.

Voilà donc un beau programme pour ce numéro qui inaugure la… quarante-cinquième année de notre revue !

Et en exclusivité, pour renouer avec une tradition chère à nos coeurs. Voici un extrait gratuit d'un article présent dans ce numéro consacré à la recherche française. Il s'agit de l'article d'Hervé HOINT-LECOQ sur Les annuaires de loges maçonniques méconnus des Guides de voyage Reichard (1784-1793-1810)

Pierre MOLLIER

Flash événement

 230 ans du Rite Français. Des Lumières au XXI siècle.   

 

203 ans rite francais ok

Flash parution

Une nouvelle parution chez Selena éditions

livre les francs macons ecrases de l abbe Larudan

Ce livre est diffusé par les Belles Lettres

Copyright © 2017 Loge Nationale Française Rights Reserved.